Les temps changent et embarquent avec eux des méthodes vieilles comme le monde. L’univers du travail est lion de déroger à cette règle et s’ouvre à de nouveaux horizons pour faciliter la vie quotidienne du salarié comme celle de l’employeur. 

Ces nouveaux horizons ont d’ailleurs quelque peu des noms étranges, comme la méthode Agile, et offrent aux salariés une nouvelle façon de voir leur organisation et leur efficacité au travail. Du flan pour les uns, une ère pleines de promesses pour d’autres, ces nouvelles méthodes ne sont ni plus ni moins qu’une incitation au travail collaboratif. 

Mais sait-on réellement ce qu’est le travail collaboratif ? Derrière ce mot plusieurs interprétations toutes plus personnelles les une que les autres. 

Avant de vous jeter nos arguments et contres arguments, il est de bon ton de rappeler, de vous rappeler ce qu’est, pour nous, la définition du travail collaboratif. 

Travail collaboratif : définition 

Le travail collaboratif n’est ni plus ni moins qu’un travail effectué par plusieurs personnes qui mettent ainsi leurs compétences et connaissances propres en commun. Dans le travail collaboratif tout le monde est responsable. 

Tous dans le même bateau

Comme dit juste au-dessus, le travail collaboratif réunis plusieurs personnes sur un ou plusieurs projets. Dans cette environnement collectif, la responsabilité de chacun est mise en avant, les rapports ne sont plus verticaux mais horizontaux, ce qui ne veut pas dire qu’il ne peut y avoir de chef d’orchestre. 

Cette notion collaborative met aussi en avant le bien-être des salariés. Chacun étant impliqué et au même niveau que les autres, une forme de volontarisme et de bienveillance nait naturellement, ce qui a pour résultat d’accroitre les idées, les réflexions et surtout les solutions. 

Mais le travail collaboratif n’implique pas uniquement les compétences individuelles, elle requiert aussi un aménagement de l’espace de travail. Comment travailler en équipe si tout est cloisonné ?

Repenser l’espace de travail

Les modes de travail évoluent vers la coopération mais qu’en est-il des espaces de travail, de nos chers bureaux ? Et bien eux aussi cassent les codes connus et embrassent avec subtilité l’aspect humain d’un environnement de travail. 

Lorsque cloisonnement des bureaux il y a, tout reste à la visibilité de tout le monde, des vitres et encore des vitres. Au delà de ça ? Les nouveaux aménagements de bureaux tendent vers l’ouverture aux autres, à la liberté de choisir sa place. Pour certaines entreprises, l’idée va même plus loin en proposant des minis salons, comme à la maison. 

Le but de ce bouleversement ? Rapprocher les hommes et les femmes, fusiller une intimité incompatible avec les performances et le bien-être au travail. 

Du bureau, au siège en passant par les accessoires de bureaux, tout se modifie et s’optimise pour favoriser le travail collaboratif.