A la fois, chaise de bureau, fauteuil puis chaise de formation, ses nombreux avantages sont connus de tous.

Le siège de bureau est avant tout ergonomique

Il est bien loin le temps où l’on ne pouvait pas régler son siège de bureau, aujourd’hui la chaise pro s’inscrit dans une volonté d’apporter confort et surtout soutien à son utilisateur. Lorsqu’il est question de choisir son siège de bureau, les notions de mécanismes viennent tout de suite à l’esprit, on pensera alors dossier, appuie-tête, profondeur d’assise etc… L’objectif étant de sélectionner le siège de bureau ergonomique par excellence.

Dans ce registre nous proposons les sièges et fauteuils de bureau ergonomiques Wiesner-Hager. Une marque que nous apprécions pour les mécanismes innovants qu’elle intègre à ses produits.

Le siège de bureau joue la carte du design

Le siège de bureau se mue sous différentes formes, différents revêtements. Le but ? engendrer une émotion de l’utilisateur. Les sièges et chaises de bureaux Pedrali sont reconnus en Europe pour leur design contemporain, emprunts d’inspiration scandinaves et japonaises. On aimera aussi les matériaux, plastiques pour la plupart, utilisés dans la conception des chaises  qui au gré de l’imaginaire des designers offrent bien plus qu’une simple assise.

Embellissez votre décoration

Ne noir le fauteuil de bureau comme un mobilier dénué de tout style c’est porter un mauvais regard. Du noir, du blanc, du jaune, du rouge, le siège s’habille de multiples couleurs, vous laissant ainsi l’opportunité de transcender votre décoration du bureau.

Comment choisir son siège de bureau professionnel ? 

Bien qu’à l’origine nous soyons des êtres nomades comme bons nombres d’espèces animales, notre évolution nous a petit à petit transformé en personnages sédentaires et c’est peu de le dire. 

Notre temps étant précieux nous avons pris la décision – plus ou moins logique – de le passer la majeure partie assis. C’est presque sans surprise que nous restons une moyenne de 9h par jour en position assise. Transports en communs, véhicule, bureau, notre chez-nous, tout est fait dans notre société actuelle pour passer le moins de temps possible debout. Ce que nous prenons un malin plaisir à faire. 

Bien que reposante, la position assise n’est, en effet, pas une posture naturelle. Ce qui fait que chaque jour nous entraînons un peu plus notre corps à se fragiliser. Résultats des courses, de nombreux maux physiques et psychologiques apparaissent, certains de ces traumatismes pouvant même être graves. 

Et comme nous passons beaucoup plus de temps assis au bureau qu’ailleurs, il va de soi que la nécessité d’un bon siège se fasse entendre. 

En tant qu’aménageurs d’espaces de travail, nous avons conscience que votre santé au quotidien tient en partie à votre posture face à votre bureau – et donc de la qualité de votre siège. Nous vous avons donc réservé un guide d’achat pour vous aider à choisir la chaise ou le fauteuil de bureau professionnel qui vous siéra à merveille.  

Comprendre la bonne position à adopter

Avant toute sélection ou achat de chaise ou fauteuil de bureau, aussi ergonomique soit-il, il est important de mettre à plat la posture à prendre en position assise. En effet peu importe votre morphologie, les informations et conseils que nous allons vous énoncer dans ce guide parlent à tous et ce dans n’importe quelle situation. 

Le danger avec la position assise prolongée, et surtout la mauvaise, c’est que la circulation sanguine ne se fait pas ou plus correctement. Certaines zones de notre corps sont donc moins irriguées et c’est ce qui cause à la longue des troubles musculo-squelettiques. La qualité de votre future chaise ou fauteuil de bureau est donc plus que vitale.

Quelle est donc la bonne posture sur un siège de bureau professionnel ? 

Distance yeux/écran

Pour la plupart d’entre nous, l’ordinateur est l’outil de travail principal, un équipement technologique dont l’écran peut vite détériorer la vision. C’est pourquoi nous recommandons d’entretenir une distance minimale de 40 cm entre vos yeux et l’écran de votre ordinateur. 

Une bonne utilisation du dossier de la chaise 

Avec une tendance à s’avancer sur son siège, on en oublierait presque qu’il existe un dossier pour supporter notre dos. Un dossier plus que précieux qui permet, si bien réglé dans la hauteur, de réduire fortement les tensions sur les lombaires et ainsi limiter le fameux “mal de dos”. 

Être assis au fond de son siège ou son fauteuil permet aussi plus facilement à la tête et la nuque de se reposer. On évite alors les migraines et la petite gymnastique de nuque. 

Les bras aussi doivent avoir la bonne position 

La tête, la nuque, le dos, passons à présent à une partie du corps que nous sollicitons un peu plus souvent que les premiers cités : les bras. 

Un ensemble de muscles longs et fins qui sont maltraités à longueur de journées à force de taper sur un clavier d’ordinateur, tourner des pages, manipuler, porter, soulever, ramasser. 

Eux aussi ont le droit à un peu de confort, c’est pourquoi nous conseillons de les tenir les plus droits possible, autrement dit tenir ses coudes à 90° et ses avants-bras à l’horizontal. Auquel cas, vous instaurez un rythme incessant de tension sur vos articulations, coudes, poignets et épaules. 

  Après les bras, au tour des jambes

Même assis, nos jambes de ne se reposent jamais. Elles nous permettent en effet de garder un certain équilibre et c’est pourquoi elles doivent elles aussi être délestées de certaines tensions inutiles. On va donc se concentrer sur le positionnement de nos articulations à savoir nos genoux qui doivent former un angle de 90° minimum afin d’éviter la pression du creux poplité. La distance entre les genoux et le bureau est d’environ 10 cm

Les pieds sont quand à eux bien ancrés au sol ou appuyés sur un repose-pied de bureau. 

Une fois que les différentes positions de nos membres sont acquises, il est intéressant de s’accorder du temps sur l’architecture d’un siège de bureau professionnel. Cet objet si familier qui nous est étrangement étranger. 

Comment choisir un siège de bureau professionnel en fonction de sa morphologie ?

Grand, petit, corpulent ou non, l’achat d’un siège de bureau doit principalement se faire en fonction de nos proportions physiques. Après tout nous serons assis sur ce fauteuil un bon bout de temps, il doit donc nous être le plus confortable possible. Autant donc connaître les différentes parties qui le composent pour faire le meilleur choix au meilleur prix. 

L’assise de la chaise de bureau

L’assise doit toujours être légèrement dirigée vers le bas. En restant totalement à l’horizontale, l’assise du fauteuil freine la circulation sanguine des jambes, de plus le fait d’être inclinée vers le bas, l’assise garantit le maintien des vertèbres car beaucoup d’entre elles s’accompagnent d’amortisseurs.

Le dossier de la chaise de bureau 

Tout aussi négligé, le design du dossier doit compléter votre dos. Comme une guide, il doit soutenir parfaitement votre dos pour éviter toute tension inutile. 

Accompagner sa chaise de bureau d’accoudoirs

De nombreux modèles de chaises et sièges existent sans accoudoirs ou les proposent en options. Notre avis est qu’une position optimale et confortable à votre poste de travail ne peut se faire sans l’aide d’accoudoirs. Leur présence permettra de maintenir correctement vos bras en angle droit et soulager vos articulations au niveau des coudes et des poignets. 

Maintenant que l’on a décortiqué à quoi ressemblent les chaises et sièges, intéressons-nous à leur pertinence pour l’utilisateur. Rappelez-vous, nous restons en moyenne 9h assis si ce n’est plus. En fonction de votre métier, vous resterez plus ou moins longtemps assis. Votre choix de mobilier doit donc aussi se prendre en fonction de ce temps passé dans cette position.

Achat d’une chaise de bureau professionnelle 

Assis moins de 3h 

Inutile de sortir le grand jeu, le mécanisme doit rester simple, tout en respectant les critères d’ergonomie cités dans l’article. Un dossier fixe avec assis réglable en hauteur suffisent. 

Assis moins de 6h

Le mécanisme de votre chaise est un peu plus complexe, le dossier est plus ergonomique, mieux dessinée et couvre parfaitement les lignes de votre dos. A l’instar du premier exemple, le dossier doit être réglable. 

Assis plus de 6h

On s’attache à choisir un siège à mécanisme synchrone, totalement ajustable. Du dossier à l’assise, le siège entier est réglable en hauteur et inclinable pour suivre tous vos mouvements. Ce type de mobilier respecte toutes les règles d’ergonomie imaginables. 

Achat d’un fauteuil de bureau professionnel 

Assis moins de 4h

Orientez vous vers un mécanisme de type « basculant centré ».Le dossier et l’assise basculent en gardant un angle constant de façon à accompagner mais aussi à amortir tous vos mouvements.

Assis moins de 6h

Orientez vous vers un mécanisme de type « basculant axe décalé ». Mêmes caractéristiques que le mécanisme basculant centré avec en atout complémentaire, l’axe de rotation qui est déplacé vers l’avant, permettant aux pieds de rester en contact avec le sol quelque soit l’ampleur du balancement.

Comment choisir un modèle de siège de bureau en fonction de son poste ?

Les modèles de sièges et fauteuils de bureaux se différencient également par des besoins particuliers. On peut par exemple les repertorier en catégories, ceux destinés aux postes de direction et ceux pour les postes opérateurs. 

Le fauteuil de direction 

Pour les premiers, la plupart des modèles seront des fauteuils avec revêtement en cuir principalement. Bien plus luxueux que n’importe quelle autre gamme, les fauteuils de direction sont très complets et offrent un grand confort – dû à un choix de matériaux haut de gamme – à l’utilisateur . 

Tous munis de roulettes pour une plus grande mobilité, les fauteuils de bureaux de direction disposent de dossier très haut auquel est associé un appui-tête. Ces fauteuils haut de gamme possèdent aussi différents mécanismes et réglages au niveau de l’assise et du dossier pour ajuster inclinaison et hauteur. D’une très grande qualité, ces types de mobiliers sont aussi plus chers 

Mais tout le monde n’a pas accès à ce genre de mobilier de bureau comme son nom l’indique. D’autres gamme de sièges tout aussi confortables, ergonomiques et avec un bon rapport qualité/prix restent plus accessibles… les sièges de bureaux opératifs. 

Le siège opératif

C’est un peu le siège de référence pour tout employé. Habillé principalement d’un revêtement en tissu, il convient à bon nombre d’entre nous. Selon les modèles, les roulettes sont une option. La gamme est très très large et offre ainsi une multitude de réglages de l’assise et du dossier. Les degrés d’inclinaison et de réglage en hauteur sont plus limités que pour les fauteuils de direction mais restent ergonomiques pour l’utilisateur. 

Résumé

Résumons la situation pour avoir les idées plus claires. Lors de l’achat de votre chaise ou fauteuil de bureau, pensez ergonomie et ne vous focalisez pas que sur le design du mobilier. Testez, si possible, l’assise et les mécanismes pour vous rendre compte de ce qui vous convient. Dans les cas où vous ne pouvez pas tester, faîtes appel à un professionnel du mobilier de bureau et de l’aménagement de bureau comme nous.